PRESENTATION

SOS-Civisme signifie « Savoir, Oser, Solidariser pour le Civisme au Niger » : savoir, parce que l’organisation fonde son action sur des informations vérifiées et documentées, sur la connaissance ; oser, parce que travailler sur les questions de paix, de sécurité et de gouvernance exige la capacité de prendre des risques, des risques de ne pas être compris au départ, des risques de rencontrer la résistance des forces hostiles au changements qualitatifs, ainsi qu’une volonté inébranlable de surmonter les obstacles ; solidariser, parce que c’est grâce à la conjugaison des efforts de toutes et de tous que nous pouvons réaliser nos objectifs.

SOS-Civisme-Niger est une Organisation Non Gouvernementale (ONG) de droit nigérien créée en 1999 par des Nigériennes et des Nigériens bénévoles. Elle a été reconnue par le Gouvernement du Niger par Arrêté N°169/MI/AT/DAPJ/SA du 26 octobre 2000.

L’ONG SOS-Civisme/Niger est la section nigérienne d’un Réseau Ouest-Africain des organisations de la société civile engagées dans la promotion du civisme, de la bonne gouvernance, de la démocratie et de la paix au niveau national et local. Dans chaque pays, la section porte le nom de « SOS-Civisme», accompagné du nom du pays d’implantation. A ce jour, il existe :

Au cours du mois de septembre 2016, des jeunes citoyennes et citoyens Burundais ont engagé les démarches administratives légales dans leur pays pour la mise en place d’une section. La Coordination Régionale de SOS-Civisme, responsable de la supervision de toutes les sections nationales, est assurée par SOS-Civisme-Niger. Elle est dirigée par un Bureau comprenant un Coordonnateur Régional, un Secrétaire Administratif et une Secrétaire aux Finances.

Vision

Se solidariser pour un Niger émergent, bâti sur les valeurs de la bonne gouvernance, la démocratie, la culture citoyenne, l’équité et le dialogue en faveur de la paix et d’un développement durable

Mission

Contribuer à la construction d’une citoyenneté responsable aux niveaux national et local à travers : (i) le renforcement du sens du service public et de l’intérêt général, (ii) le renforcement de l’obligation de rendre compte des gouvernants et des acteurs publics vis-à-vis des citoyens, (iii) le renforcement de l’esprit civique des citoyens et du contrôle citoyen de l’action publique, (iv) la promotion de la bonne gouvernance démocratique, (v) la consolidation de la paix et de la stabilité.

Valeurs

L’intégrité morale, la culture du mérite, la culture de l’excellence, la transparence, l’objectivité, l’équité, la solidarité, le droit à la différence, la participation équitable de tous aux prises de décision, le respect des opinions minoritaires, le respect des décisions régulièrement prises et l’esprit du bénévolat.

Objectifs et principes d'intervention​

Promouvoir le développement durable au Niger, par l’éducation civique, la culture de la paix et le renforcement de la démocratie à la base.

(i) Renforcer les capacités des différents acteurs sur les principes et valeurs de la citoyenneté et de la bonne gouvernance démocratique ;

 (ii) Renforcer les capacités de résistance des citoyens à l’extrémisme violent, à travers l’appui au dialogue intra et interreligieux et la promotion du dialogue politique et social ;

(iii) Accompagner le processus de décentralisation en vue de la responsabilisation des communautés locales dans la gestion de leurs propres affaires et l’instauration d’une culture de dialogue multi acteurs pour la gestion concertée et pacifique des conflits ;

(iv) Contribuer à l’émergence d’une société civile dynamique et responsable indispensable au contrôle social ;

(v) Œuvrer pour l’autonomisation des femmes et des jeunes, ainsi que leur l’implication effective dans le processus de développement ;

(vi) Contribuer à l’intégration régionale et sous régionale en vue de la réalisation de l’union africaine ;

(vii) Adhérer et/ou collaborer avec tous réseaux, collectifs ou toute plate-forme d’organisations de la société civile nigérienne, africaine et internationale poursuivant en partie ou en totalité les mêmes objectifs.

(i) la réalisation d’études participatives pour évaluer les besoins des communautés ;

(ii) l’analyse des documents de politiques publiques adoptés par le gouvernement,

(iii) l’analyse des conditions objectives et des dynamiques sociales, politiques et culturelles qui informent la vie des nigériens,

(iv) la mise en place des projets et programmes qui participent à l’atteinte de ces objectifs.

Retour en haut